Le Festival L’Appel de la lune #4, nous soutenons, nous participons

Du 8 mars au 9 avril, le Festival L’Appel de la Lune aura lieu à Paris et se terminera par trois jours à La Bellevilloise les 7, 8 et 9 avril.

http://www.lappeldelalune.com/

Nous y serons le 25 mars à la Bibliothèque Louise Michel et le 8 avril à La Bellevilloise.

« FEMMES DANS L’ESPACE PUBLIC

L’espace public, symbolisé par la rue, est un espace à priori neutre. Pourtant, il comporte une dimension sexuée, genrée, souvent synonyme de contraintes pour les femmes. Elle implique généralement pour les femmes des techniques de contournement , d’évitement et d’adaptation de leurs comportements. Il s’agit de «ne pas traîner», «faire attention» ou de ne pas «s’exposer». Dans ces espaces qui sont pourtant à la fois lieux de rassemblement et de passage, les femmes semblent alors davantage opter pour une appropriation circulante que stationnaire. Ainsi, le corps semble déterminer nos rapports dans et avec cet espace qui se veut pourtant un espace de liberté. Le sentiment d’insécurité et de vulnérabilité qui naissent à son abord posent la question de l’égalité face à l’une des libertés fondamentale, celle de la liberté de circulation. Est-ce à dire qu’elle serait relative ? La ville se pense et se construit au travers de ses rues, ses squares, mais également ses équipements de loisirs, culturels et sportifs, ses commerces qui accompagnent autant de pratiques distinctes de l’espace public. Dans quelle mesure les politiques urbanistiques et culturelles ont-elles une influence sur l’appropriation de l’espace public ? Durant ce festival, il s’agira de convoquer les arts et les sciences pour interroger, questionner, débattre ce rapport complexe entre l’espace public, urbain et les femmes.

S’APPROPRIER L’ESPACE PUBLIC ET CRÉER DU LIEN

Le festival proposera aux artistes, pour traiter de cette thématique, d’aller à la rencontre des habitants, d’investir l’espace public*, ses rues, ses places et squares ou ses quais, au travers de performances artistiques, spectacles, projections d’installations et tables rondes. Lieu de rencontre et d’interactions sociales, l’espace public est ainsi idéal pour permettre le croisement et le dialogue avec un public élargi, divers et local.

RENFORCER LE LIEN ENTRE LA CRÉATION ARTISTIQUE CONTEMPORAINE ET LES SCIENCES HUMAINES

Nous continuerons de renforcer le lien de la création artistique contemporaine par la présence d’expositions, d’installations et de performances avec les sciences humaines. En effet, la dimension artistique sera enrichie par des réflexions autour de la thématique du festival au travers de tables rondes mêlant chercheurs, associations et témoignages. Cette démarche est essentielle pour permettre au public de s’approprier les enjeux sociétaux développer par le festival et [re]devenir acteur de leur quotidien. »

pour en savoir plus c’est ici : http://www.lappeldelalune.com/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *