Les écritures d’une recherche en résidence

Le programme de recherches suppose que les membres de l’équipe passent du temps sur le territoire gennevillois afin de se l’approprier et d’y construire les outils de recherche adéquats. Il s’appuie sur différentes écriture de la recherche urbaine faisant place égale au travail artistique et scientifique, afin de permettre la plus grande ouverture et la meilleure perception possible de l’espace urbain. En ce sens, cette recherche est alimentée par la résidence d’artistes (photographe, ateliers d’écriture, conteur), de chercheur.e.s en études urbaines. Chacune de ces résidences est indépendante et complémentaire.

La thématique est commune à l’ensemble des membres de l’équipe, il s’agit bien d’envisager la place des femmes dans l’espace public gennevillois. Chacun des ateliers se nourrira du travail des autres et pourra le questionner, chacune de ses résidences apportera son écriture, sa spécificité à l’ensemble du programme de recherches.

La différence de ces regards, de formations diverses doit obliger à sortir des cadres généralement admis en recherche urbaine. L’ensemble des productions fera ensuite l’objet d’une présentation publique écrite (par le biais des outils mis en place, blogs, réseaux sociaux) et/ou par voie d’affichage, de représentation, d’exposition…

° Ateliers d’écriture. Faire écrire et écrire avec/pour les habitant.e.s autour de la thématique. Lire, jouer. Les textes pourront aussi faire partie de l’ouvrage de fin programme.

° Photographie. Une série de portraits de femmes dans l’espace public sera réalisée par plusieurs photographes (femmes et hommes) au cours du projet. Au fur et à mesure les participantes réaliseront elles-mêmes les photos qui serviront d’illustrations à l’étude urbaine. Les photos seront exposées dans Gennevilliers et sur les différents outils numériques mis en place. Elles seront aussi publiées dans un ouvrage revisitant ces six années de collaboration.

° Ambiances sensibles et sonores. Vivre ensemble en ville signifie aussi de partager des ambiances de vie, qui font qu’il est agréable ou non d’y vivre. Le recueil d’impressions de la part de musicien.ne.s/chanteurs.ses, la possibilité de construction d’une écriture spécifique liée à ce que l’architecture, l’urbanisme rend possible pourrait ouvrir aussi d’autres perspectives.

° Etudes urbaines. Les outils de la résidence en études urbaines seront pratiqués habituellement en pratique de terrain : entretiens individuels ou en groupe, production d’images (photos, cartes, croquis…), production de textes. Cette résidence constitue le centre du questionnement, mais ses outils ne prévalent pas sur ceux des autres résidences.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *